Cuisinier par nature

Le chef Jean Sulpice

Chef Jean Sulpice cueille des herbes sauvages
Jean Sulpice au-dessus du lac d'Annecy

La nature pour inspiration, la cuisine comme parole.

  • Haute Savoie
  • Nature
  • Talloires
Jean Sulpice devant des montagnes de savoie

Un homme et des saisons

nature vivante

Jean Sulpice et l’Auberge du Père Bise constituent ensemble, une formidable harmonie. La maison – ancestrale – baignée dans la lumière et par les eaux offre au cuisinier un pont vers tout ce qui l’anime : le lac. Il lui rappelle son enfance passée à Aix-Les-Bains. Enfant des montagnes aimant les déplacer c’est avec celles-ci qu’il s’élève, en les gravissant, en tentant d’en parcourir chaque recoin. Avec le bon concours de ses producteurs, Jean Sulpice préserve un objectif inchangé, celui de révéler dans l’assiette la beauté et la richesse des saisons. Une passion éternelle pour la nature où il lui faut être – en tout temps – attentif, sensible à ses humeurs, à ses mouvements, ses murmures.

D’origine Savoisienne, Jean Sulpice est issu d’une famille de restaurateurs. Petit-fils d’hôteliers et de restaurateurs, il s’amuse et s’épanouit dès l’âge de dix ans sur ce qu’il considère déjà être son terrain de jeu favori. Boulimique de la vie, au contact de la nature il se nourrit des rencontres tant physiques que spirituelles. Sa passion pour les terrains verdoyants et les grands espaces montagneux ne cessera de le guider dans sa quête de vie, celle de faire davantage entrer la nature dans ses cuisines.

recette de Jean Sulpice, Brochet aux morilles
Jean Sulpice cueille des herbes sauvages
sous-bois en forêt
Jean Sulpice et le pêcheur du lac d'Annecy
chemin en forêt près d'Annecy

Sportif accompli, amoureux des terroirs alpins, Jean Sulpice se plaît à parcourir les reliefs. Durant quinze années à plus de 2300m d’altitude, avec sa femme Magali, ils défient ensemble la haute montagne. À Val Thorens, sur la plus haute station d’Europe, ils proposent un rendez-vous gastronomique d’exception récompensé d’une première étoile au Guide Michelin en 2006 puis d’une seconde étoile en 2010.

En 2016, Jean et Magali acquièrent une maison culte, indissociable du Lac d’Annecy et de son histoire : l’Auberge du Père Bise. Avec la volonté de poursuivre l’histoire sans jamais gommer le lègue et l’influence de leurs prédécesseurs, un nouveau chapitre s’ouvre à Talloires. Jean Sulpice installe son restaurant gastronomique. Avec Magali, ils font le pari de ramener l’Auberge à son niveau d’antan. Défi concrétisé en 2017, Jean Sulpice est sacré “Cuisinier de l’Année” par le guide du Gault & Millau, l’année suivante le Guide Michelin décerne deux étoiles au Restaurant gastronomique. C’est un retour gagnant pour l’Auberge du Père Bise.

Jean Sulpice dans le jardin de l'Auberge

En 2019, Jean Sulpice est élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Une distinction qui vient récompenser l’engagement d’une vie. En 2020, le célèbre Guide rouge attribue à la table de Jean Sulpice une étoile verte, celle-ci récompense une gastronomie durable et responsable.

Soucieux des évolutions de l’environnement alpin, Jean Sulpice s’évertue – dans sa quête du goût – à préserver son écosystème sensible et fragile. La nature est une harmonie parfaitement fonctionnelle pouvant sans encombre se passer des hommes, et à la manière d’un bouquet de fleurs qu’il lui plaît chaque jour de composer pour l’honorer, Jean Sulpice lui voue une passion à la mesure d’un profond respect et d’un sens affirmé de la responsabilité.

Feu de camp en montagne avec Jean Sulpice
Retour en haut Retour en haut

Informations et mesures liées au COVID-19.

...[+][-]